ACCUEIL         SITUATION GÉOGRAPHIQUE          CULTURE-SHIPIBO-CONIBO          CHAMANISME          PHOTOS & VIDÉOS          DVD          NOS ACTIONS          LIENS & CONTACTS





nos actions



BUTS DE L'ASSOCIATION :
  • Sauvegarde et valorisation du patrimoine du Peuple  Shipibo-Conibo de l'Ucayali , de l'Amazonie péruvienne . 
  • Aide , par des parrainages , à la scolarisation des enfants dans les familles les plus démunies .
  • Bourses d'étude.
  • Dons pour l'achat de matériels divers afin de permettre à ce peuple d'exercer des activités sur leurs propres lieux d'existence .
  • Echanges culturels entre des écoles primaires et secondaires de l'Ucayali et des écoles de Charente Maritime .



MOYENS FINANCIERS :
  • Dons , Subventions , Mécénat , Parrainages , 
  • Collectes , Vente d'artisanat et de peintures, 
  • Cotisations des membres , 
  • Expositions de photos d'artisanat , 
  • Présentations de vidéos avec commentaires , 
  • Conférences , forum, festivals, etc….



RÉALISATIONS :

  • Site de l'association
  • Edition de DVD à caractère musical  (En vente à l'association) dont :
    • "A l'écoute du peuple Shipibo" (80')
    • "Ucayali, entre terre et eau... Le chant" (26') (Prix "Coup de Cœur" en 2006) 
  • Exposition d'art de photos, d'artisanat 
  • Vidéoconférences
  • Animations scolaires
  • Parrainages, bourses d'études


PROJETS A COURT TERME :
  • Octroi de bourses d'études, parrainage pour scolariser les enfants.
  • Poursuite de la collecte de chants traditionnels.
  • Réalisation d'un documentaire de création sur un mythe Shipibo.



Actions dans le domaine audiovisuel à pérenniser
  • Cinéma Itinérant en Amazonie péruvienne

Cette action a résulté des observations faites sur le terrain en fonction des besoins du peuple shipibo et en accord avec leurs sollicitations.

Nous avons répondu à l'une d'entre elles: la sauvegarde de leurs chants de tradition orale. Ainsi en l'espace de 3 ans nous avons réalisé deux documentaires à caractère musical.
Le 2ème a obtenu, dans sa version réduite à 24’40, le prix  
du jury aux Rencontres de Image'in (Fédération Française Cinéma Vidéo) de Toulouse, le 30 Avril 2006.

Notre but, à travers cette action est non seulement de faire connaître les Shipibos par leur richesse culturelle afin qu'on prenne en compte leurs revendications légitimes, mais aussi de sauvegarder leur patrimoine qui est aussi celui du monde.

Des exemplaires des DVD ont été remis à la médiathèque de Villeneuve les Salines, au Musée de l’Homme à Paris et à la Bibliothèque Nationale de France.

Ce premier travail a permis de monter en Août 2006 des expéditions pour un Cinéma Itinérant dans des communautés déjà visitées pour les tournages des années précédentes. Les communautés ont ainsi vu leurs chanteurs dans la version intégrale des chants, sans traductions ni commentaires, par la projection de DVD réalisés spécialement pour eux.

Cette démarche faite (et à poursuivre) pour re-sensibiliser ce peuple à sa propre culture, est entreprise aussi afin de concrétiser et développer le projet suivant : 




  • Ateliers d’initiation aux techniques audiovisuelles

Cette action comprend un formateur avec son assistant, du matériel audio vidéo et photo qui sera fourni pendant une durée d’un mois, à pérenniser ultérieurement périodiquement jusqu’à envisager une école proprement dite avec des étudiants formés.

Les communautés pourront ainsi réaliser elles-mêmes leurs propres productions (films, DVD, enregistrements……). Elles pourront mettre en valeur leurs richesses culturelles et artistiques, leur mode de vie et leurs connaissances des plantes médicinales et pourront faire connaître leurs droits et revendications légitimes en tant que peuple indigène à accéder à une vie décente et à préserver leur milieu naturel.

Leurs propres réalisations faites avec leurs propres regards ne subiront ainsi aucune déformation ou interprétation fausse, risque toujours présent par la vision forcément trop extérieure d’un étranger, malgré le respect et l’attention prodigués au moment de filmer.

Pour ce projet d’Atelier Itinérant nous chiffrons le budget nécessaire en ce qui concerne les voyages, le coût des expéditions, les séjours dans les communautés, les émoluments des formateurs. Le matériel audio vidéo photo à trouver d’occasion peut aussi se chiffrer, s’il n’est pas éventuellement donné par des personnes du milieu professionnel du cinéma.

Une 1ère action a été réalisée dans ce domaine en Septembre 2011 et il serait souhaitable de la poursuivre


Nous pouvons communiquer un dossier complet concernant cette action comprenant les différentes étapes pour sa réalisation ainsi que les documents vidéo et photos afférents à celle-ci : conférence de presse, programme détaillé, courts métrages diffusés sur le net et réalisés par les étudiants.

  1. Atelier international de vidéo à destination des peuples indigènes d’Amérique Latine : voir la vidéo ici
  2. El Padre Arbol  : voir la vidéo ici
  3. Conférence de presse   : voir la vidéo ici

Organismes Shipibos présents à la conférence de presse :

AIDESEP/ORAU représenté par Josue Faquin

IRDECON avec sa directrice exécutive Margot Ramirez Garcia




Notre association a le soutien du Gouvernement Régional, de la Municipalité de Pucallpa ( 400 000 h.) et nous rappelons que :


Notre président et cofondateur, a été nommé par décret en 2009 représentant et diffuseur officiel en France des différentes expressions culturelles des communautés natives Shipibo-Conibo de la région amazonienne de l’Ucayali. Pérou




PROJETS A LONG TERME :

Avec votre participation, l'Association " SHANE " pourra réaliser, en premier lieu, son projet d'aide aux enfants du peuple Shipibo-Conibo.

Vous permettrez ainsi :

    1. l'accès à la scolarisation des enfants par des parrainages : les orphelins et ceux dont les familles ne peuvent prendre en charge ces frais.

    2. à des enfants de s'ouvrir à d'autres horizons par des échanges culturels entre des écoles françaises et des écoles de la forêt amazonienne péruvienne.

    3. de réduire, dans les écoles shipibo-conibo, le manque de fournitures et de matériel scolaire. Vous donnerez aussi à ce peuple la possibilité d'accéder à une vie matérielle décente :
    • en leur procurant le matériel nécessaire pour leur artisanat et leur travail : matériel de couture (fil, aiguilles, tissus, machines à coudre mécaniques), matériel de pêche, outils (machettes, haches, scies), pompes et matériel d'assainissement de l'eau.
    4. l'envoi de formateurs et/ou d'étudiants stagiaires dans les domaines de la santé, de la protection de la nature, de la lutte contre la pollution, etc...